Walking and biking in Glen Affric National Nature Reserve, near Shenval B&B Walking and biking in Glen Affric National Nature Reserve, near Shenval B&B Walking and biking in Glen Affric National Nature Reserve, near Shenval B&B

- Homepage
Notre accueil
- L'hébergement
- La table
- Le petit déjeuner
- Le dîner
- L’environnement
Plus d’informations
- Tarifs et Réservations
- Témoignages
Aux alentours
- Activités
- Le Glen Affric
- Le Loch Ness
- Liste ornithologique
- Attractions touristiques
- Excursions
Contact
- Contactez-nous
- Cartes et transports
En savoir plus . . .
- Quoi de neuf?
- Arts et Spectacles
- Highland Games (Jeux)
- Sports et plein air
- Nos liens
Archives
- 2010-2011
- 2008-2009


Photo Gallery      



LA RÉSERVE NATURELLE NATIONALE DU GLEN AFFRIC,
À DEUX PAS DES CHAMBRES D’HÔTES DE SHENVAL B&B

“Un des must d’Écosse”, selon le « Guide du Routard-Écosse », le Glen Affric, non loin du célèbre Loch Ness, est une vallée d’une beauté naturelle exceptionnelle qui fascine tous les visiteurs des chambres d'hôtes bio de Shenval Bed and Breakfast et attire tous les amoureux de nature: amateurs de canoë, randonnée pédestre et cycliste, d’ornithologie et de botanique,  photographes, peintres et familles désireuses d’un bon grand bol d’air, tout au long de l’année. Voir notre page activités pour les choses à faire dans le Glen Affric. En toutes saisons, Glen Affric exerce un charme envoûtant, qu’il s’agisse de couleurs, de senteurs, de quiétude, de sérénité, d’espace, de panoramas, d’air pur ou simplement de dépaysement. Le Glen Affric est le symbole même du tourisme vert et de la préservation de l’environnement dans les Highlands d’Écosse. Pour en avoir un aperçu, suivez-nous, en juin, dans la vallée et sur les montagnes du Glen Affric sur ce diaporama

L’HISTORIQUE

Glen Affric abrite près d’un tiers de la forêt primaire calédonienne subsistant encore  de nos jours en Ecosse. Il s’agit là des vestiges de la forêt apparue à la fin de la dernière ère glaciaire, voici maintenant 8 à 10 000 ans. Au fil des siècles, la destruction de cette forêt primaire a revêtu diverses formes. A l’abattage à des fins domestiques, agricoles ou industrielles, se sont ajoutés incendies délibérés, surpâturage des cerfs et des moutons, les variations climatiques contribuant également à de fortes variations de la couverture forestière. Des 1,5 millions d’hectares d’origine, il ne reste plus aujourd’hui qu’une peau de chagrin de 15 000 hectares (1%). Le déclin est maintenant stoppé.

Acquis par la Forestry Commission (Office National des Forêts britannique) en 1951, le domaine de Glen Affric fait l’objet depuis le début des années 60 de mesures de protection ayant pour objectif la restauration d’habitats disparus ou sévèrement menacés jusqu’alors. Aujourd’hui sauvegardée, la forêt d’Affric se régénère. Classée Réserve Forestière Calédonienne en 1994, Glen Affric, en raison de sa biodiversité spécifique, a été promue au rang de Réserve Naturelle Nationale en 2001.

       Réserve Naturelles de Glen Affric © Leonard Esakowitz

Illustration exemplaire de mesures de protection de l’environnement, la réserve bénéficie du travail conjugué de la Forestry Commission et de bénévoles d’associations de protection de la nature telles que Trees for Life, Scottish Conservation Projects et Scottish Wildlife Trust.

Régénération naturelle, forêt calédonienne du Glen Affric © Yves Fouquet  Sanctuaire de forêt primaire calédonienne dans le Glen Affric © Enno Nilson
 

S’étendant de l’étage montagnard à celui de la forêt tempérée humide avec la lande de bruyère comme intermédiaire, Affric constitue un véritable sanctuaire pour la faune et la flore.

LA FLORE

Le Scots Pine (cousin du pin sylvestre européen) y côtoie le bouleau argenté, l’aulne, le sorbier, le tremble, le saule, le noisetier, le houx et le genévrier au milieu de quelques rares ormes blancs et autres chênes.

 

Lichens du Glen Affric © Alain Vermeulen

Le sous-bois calédonien se caractérise par la présence de bruyères, myrtille, airelle, carex et mousses diverses aux côtés de plantes spécifiques des milieux humides : grassettes, droseras et orchidées (orchis vert, orchis tacheté). La présence d’une foule de lichens, dont 14 variétés rares en Grande Bretagne, retient l’attention du botaniste.

LA FAUNE

L’étage alpin est le domaine de l’aigle royal, du faucon pèlerin, du lagopède variable, du bruant des neiges et du lièvre variable. La lande abrite le lagopède d’Ecosse; la forêt et sa lisière étant fréquentées par le tétras lyre, le chevreuil et le cerf. Au cœur de la forêt, martres, renards, écureuils roux, blaireaux, belettes sont dans leur milieu. Dans les frondaisons s’affairent la mésange huppée, le bec-croisé d’Ecosse et le torcol. Ici et là, grenouilles, crapauds, orvets et vipères complètent le tableau d’une faune bénéficiant de la restauration de ses habitats. Malgré tout, le coq de bruyère reste rare. Pour sa part, le chat sauvage ne laisse que ses traces et est d’une discrétion extrême.

Lacs et rivières ont pour hôtes la loutre, le plongeon arctique et le cincle plongeur, les profondeurs recélant truite fario et omble arctique.

Dernière particularité notable de la Réserve Naturelle Nationale d’Affric: sa population de libellules. Avec 14 espèces différentes dont trois rarissimes au plan britannique et une au plan européen, Affric constitue l’un des plus importants habitats britanniques pour cet insecte.

Vipère dans le Glen Affric

Jeune lièvre variable, montagnes du Glen Affric

Cerf au printemps, Glen Affric  © Yves Fouquet

 

Pendant tout l'été, à partir du premier lundi de juillet jusqu'au deuxième vendredi de septembre un service de minibus est assuré de d'Inverness au Glen Affric les lundi, mercredi et vendredi avec un arrêt à 300m Shenval. L'occasion rêvée de ne pas avoir à se soucier de la conduite à gauche en laissant votre voiture à Shenval Bed and Breakfast! Le bus passe à Shenval à 10h25 à l'aller et à 17h39 au retour. L'horaire complet est disponible ICI

 

print-friendly | Top of page